écureuil

écureuil

écureuil [ ekyrɶj ] n. m.
escural av. 1250; escuriax v. 1178; var. div. en a. fr.; lat. pop. °scuriolus, de sciurus, gr. skiouros
Petit mammifère rongeur, au pelage généralement roux, à la queue longue et en panache, qui vit dans les bois. « L'écureuil Guerriot, une faîne entre les dents, sautait de branche en branche » (Pergaud). Écureuil volant. polatouche . Écureuil rayé d'Amérique. suisse , tamia. Fourrure de l'écureuil. petit-gris.
Loc. Vif, agile comme un écureuil, très agile.

écureuil nom masculin (latin populaire scuriolus, du grec skiouros, de skia, ombre, et oura, queue) Petit rongeur (sciuridé) arboricole à longue queue très touffue, excellent grimpeur, capable de sauts très étendus, faisant usage des pattes de devant pour tenir les graines et fruits dont il se nourrit, amassant des provisions en vue de l'hiver et aisément familier de l'homme. (L'écureuil de France a le pelage roux, celui d'Angleterre est gris et un peu plus grand.) ● écureuil (expressions) nom masculin (latin populaire scuriolus, du grec skiouros, de skia, ombre, et oura, queue) Écureuil volant, synonyme de pétauriste. ● écureuil (synonymes) nom masculin (latin populaire scuriolus, du grec skiouros, de skia, ombre, et oura, queue) Écureuil volant
Synonymes :
- pétauriste

écureuil
n. m.
d1./d Petit rongeur arboricole ou terrestre de la famille des sciuridés, à la queue touffue, dont il existe différentes espèces à travers le monde.
écureuil volant: nom donné au polatouche (Russie), au pétauriste (Asie du S.-E.) et à l'anomalure (Afrique subsah.).
d2./d ELECTR Moteur à cage d'écureuil, dont le rotor est constitué de conducteurs disposés suivant les génératrices d'un cylindre.
Encycl. L'écureuil commun d'Eurasie (Sciurus vulgaris) est généralement de couleur brun-roux, mais son pelage d'hiver est gris argenté dans les régions nordiques où on l'appelle alors petit-gris. L' écureuil gris ou écureuil noir (Neosciurus carolinensis) est abondant dans les parcs et les pelouses en Amérique du Nord. L'écureuil terrestre africain commun ou écureuil fouisseur (Euxerus erythropus) est couramment appelé rat palmiste; la principale espèce d'écureuil arboricole en Afrique est Heliosciurus gambianus.

⇒ÉCUREUIL, subst. masc.
A.— Petit mammifère rongeur, à longue queue touffue, vivant dans les bois et se nourrissant de graines et de fruits secs. Écureuil roux; gracieux écureuil; écureuil du Canada; queue d'écureuil. Un écureuil, en m'entendant, a grimpé jusqu'à la cime d'un sapin (SENANCOUR, Obermann, t. 2, 1840, p. 160). Un écureuil tournant dans sa cage (WEIL, Pesanteur, 1943, p. 179) :
1. De charmants écureuils gris viennent mendier des noisettes qu'ils enfouissent avarement sous les buissons.
GREEN, Journal, 1933, p. 167.
Écureuil volant. Animal de la même famille dont les pattes sont reliées par des replis de peau qui jouent le rôle de parachute. Synon. polatouche. L'écureuil volant [franchit un précipice] avec les bras (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 236).
Cage d'écureuil (cf. cage A 2 a). P. anal., ÉLECTR. (cf. cage II B 1).
P. compar. (ou p. métaph.)
♦ [Pour évoquer l'agilité, la vivacité] Agile, vif comme un écureuil. Elle avait des allongements souples d'écureuil (ZOLA, Faute l'Abbé Mouret, 1875, p. 1365). Son œil très vif et son aspect craintif lui donnaient l'air d'un écureuil (GIDE, Si le grain, 1924, p. 466) :
2. « L'écureuil » qu'ils m'intitulaient les collègues tellement que j'y mettais de l'ardeur à grimper dans les réserves.
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 164.
♦ [P. réf. à l'écureuil en cage, pour évoquer une action sans effet] Les autres font l'œuvre de l'écureuil en cage, de la meule sans grain, ils se paient de chimères, broient à vide (AMIEL, Journal, 1866, p. 63). Il s'est agité pour rien, comme l'écureuil qui fait tourner sa cage (MONTHERL., Malatesta, 1946, III, 4, p. 496). Celles-ci [les femmes] se dédommagent avec les cancans, tournent et tracassent comme des écureuils en cage (TAINE, Notes Paris, 1867, p. 244). Ce parc (...) où l'on tourne en rond, comme ces malheureux écureuils que l'on a enfermés dans une cage (VIALAR, Clara, 1958, p. 29).
B.— P. anal., arg. [P. réf. à l'écureuil en cage]
1. Vx. Personne (ouvrier ou forçat) qui, dans certains artisanats ou industries, devait faire mouvoir une roue destinée à actionner un mécanisme ou une machine. On nomme écureuil(s) les ouvriers qui tournent la roue chez les petits tourneurs en bois (...) ils ont presque disparu (VIRMAITRE, Dict. arg. fin-de-s., 1894, p. 98) :
3. J'ai travaillé dans les carrières de Montrouge. Mais au bout de deux ans ça m'a scié de faire toujours l'écureuil dans les grandes roues pour tirer la pierre.
SUE, Les Mystères de Paris, t. 1, 1842-43, p. 90.
2. SP. (cyclisme). Cycliste qui tourne en rond sur une piste de vélodrome. Les Six-Jours de Dortmund ont marqué une espèce de réaction contre la tendance (...) à laisser aux écureuils une sorte de repos tacite (GRUBB, Match, 23 janv. 1934, p. 2 ds GRUBB, Fr. sp. Néol., 1937).
Rem. La docum. atteste les 2 formes région. a) Écureux (Canada). Vifs comme des « écureux » pour sauter les clôtures (HÉMON, Chapdelaine, 1916, p. 10). b) Esquirol (Sud-Ouest). La couleuvre émerge de la touffe d'aspic, l'esquirol, à l'abri de sa queue en panache, court, un gland dans la main (GIONO, Colline, 1929, p. 10).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. ://. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1176-81 escuriax [pl.] « écureuil » (CHRÉTIEN DE TROYES, Le Chevalier au lion, éd. M. Roques, 1115); 1re moitié XIIIe s. l'escurel au pilicon rox [v. 1355] escuiroil [v. 1358] (Renart, éd. E. Martin, XIII, 1355 et 1358). B. 1838 « nom vulgaire de plusieurs poissons et d'un papillon de nuit » (Ac. Compl.). Issu, à travers différentes formes : escureul, escuireul, escuriel, escuriuel, d'un lat. vulg. , dér. du lat. impérial « écureuil », empr. au gr. « id. » lui-même composé de « ombre » et « queue » l'écureuil faisant de l'ombre avec sa queue, la finale -euil s'explique prob. p. anal. à partir du plur. où -eus est commun aux mots dont le sing. est en -eul et à ceux dont le sing. est en -euil (cf. aussi deuil). Fréq. abs. littér. : 306. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 533, b) 317; XXe s. : a) 310, b) 489. Bbg. BOURCIEZ (J.). R. Lang. rom. 1955, t. 72, p. 129. — FALK (P.). Deux n. gallo-romans de l'écureuil. In :[Mél. Michaëlsson (K.)]. Göteborg, 1952, pp. 150-165. — GAUCHAT (L.). Les N. gallo-romans de l'écureuil. In :[Mél. Wilmotte (M.)]. Pdris, 1910, t. 1, pp. 175-200. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 46. — QUEM. Fichier.

écureuil [ekyʀœj] n. m.
ÉTYM. Av. 1250, escural; escuriax, v. 1178; issu, à travers différentes formes (escureul, escuireul, escuriel, escuriuel), d'un lat. pop. scuriolus, du lat. class. sciurus, grec skiouros.
1 Petit mammifère rongeur (Sciuridés) au pelage généralement roux, à la queue longue et en panache, et qui vit dans les bois. || L'écureuil, animal très agile, à la queue longue et touffue en panache, au pelage variant du roux au noir, se nourrit de noisettes, de faînes, de bourgeons; sa chair est comestible, sa fourrure très recherchée. || Nid d'écureuils (→ Bas, cit. 77). || Petit écureuil d'Afrique et d'Asie. Xérus.Petite cage tournante pour les écureuils apprivoisés. Tournette.
1 L'écureuil : Du panache ! du panache ! oui, sans doute; mais mon petit ami, ce n'est pas là que ça se met.
J. Renard, Histoires naturelles, « L'écureuil ».
2 (…) l'écureuil Guerriot, une faîne entre les dents, sautait de branche en branche, les petites oreilles droites à peine pointant, l'œil vif, la queue en traîne retroussée ou relevée en panache s'épanouissant juste au-dessus de sa tête comme un parasol gracieux.
L. Pergaud, De Goupil à Margot, Fatal étonnement de Guerriot.
(Qualifié; désignant d'autres mammifères). || Écureuil des palmiers (→ Palmiste, cit. 2).
Écureuil volant : petit mammifère muni d'une membrane parachute grâce à laquelle il peut franchir certaines distances en vol plané. Anomalure, polatouche.
tableau Noms de mammifères.
Fourrure de l'écureuil. || Une veste en écureuil. Petit-gris, vair.
Par compar.Être vif, agile comme un écureuil. || C'est un écureuil !Tourner comme un écureuil en cage.
2 Vx. Ouvrier, forçat qui faisait tourner une roue actionnant une machine.
3 J'ai travaillé dans les carrières de Montrouge. Mais au bout de deux ans ça m'a scié de faire toujours l'écureuil dans les grandes roues pour tirer la pierre.
Eugène Sue, les Mystères de Paris, t. I, 1842-1843, p. 90, in T. L. F.
(1897, in Petiot). Sports. Cycliste qui court sur piste circulaire ou qui fait partie d'une tournée.
Électr. || Cage (II., 3.) d'écureuil.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecureuil — Écureuil Pour les articles homonymes, voir Écureuil (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Écureuil » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • écureuil — ÉCUREUIL. s. m. Petitanimal sauvage quadrupède vivant dans les bois, sautant de branche en branche. L écureuil se couvre de sa queue. Nourrir un écureuil en cage. L écureuil est aisé à apprivoiser. Les écureuils aiment les noisettes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Ecureuil — (Вилларс Сур Оллон,Швейцария) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Avenue Centrale, 1884 Виллар …   Каталог отелей

  • Écureuil — Pour les articles homonymes, voir Écureuil (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Écureuil » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • écureuil — (é ku reull, ll mouillées, et non é kureuye) s. m. 1°   Petit quadrupède de la famille des rongeurs, vivant sur les arbres. •   L écureuil est un joli petit animal qui n est qu à demi sauvage et qui, par sa gentillesse, par sa docilité, par l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Ecureuil — Eurocopter AS 350 Ecureuil …   Deutsch Wikipedia

  • ÉCUREUIL — n. m. Petit quadrupède de la famille des Rongeurs, vivant dans les bois, doué d’une agilité extrême et remarquable par sa queue touffue qui se relève en panache. L’écureuil se couvre, s’ombrage de sa queue. Nourrir un écureuil en cage. L’écureuil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ÉCUREUIL — s. m. Petit quadrupède de la famille des Rongeurs, vivant dans les bois, et doué d une telle agilité, qu il saute de branche en branche comme les oiseaux. L écureuil se couvre, s ombrage de sa queue. Nourrir un écureuil en cage. L écureuil est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • écureuil — paprastoji voverė statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Sciurus vulgaris angl. brown squirrel; Eurasian red squirrel; red squirrel vok. Eichhorn; Eichhörnchen; Eichkätzchen; europäisches Eichhorn; gemeines… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • Écureuil (animal) — Écureuil Pour les articles homonymes, voir Écureuil (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Écureuil » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”